Ce matin, à 11h, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont tenu leur conférence de presse annuelle, annonçant les films de la Sélection Officielle du 72ème Festival de Cannes. Après un cru 2018 jugé timide, à tort, par de nombreux amateurs et professionnels du 7ème art, cette nouvelle édition semble avoir tout en main (ou presque) pour réconcilier aussi bien les aficionados de paillettes que les férus de cinéma d’art et d’essai.

Malgré l’absence ô combien dommageable de James Gray et de Quentin Tarantino, dont on espère que les noms seront griffonnés sur la sélection d’ici les prochains jours, la Sélection Officielle témoigne d’une affiche variée et pleine de promesses. On se réjouit tout particulièrement du retour du grand Terrence Malick, en Compétition, après sa Palme d’Or en 2011 pour The Tree of Life. Parmi les autres têtes de gondole, on y retrouve Pedro Almodóvar, Xavier Dolan, Ken Loach, les frères Dardenne, Jim Jarmusch, Arnaud Desplechin, Bong Joon-oh… Bref ces cinéastes habitués de la Croisette et dont le Festival ne saurait se passer, tant ils illuminent le cinéma contemporain.

Sauf que la Sélection Officielle, c’est aussi l’occasion de faire émerger des talents plus discrets, de donner la chance à certain(e)s cinéastes de rayonner sur la scène internationale. C’est par exemple le cas cette année avec les films de la déjà grande Céline Sciamma (Naissance des Pieuvres, Tomboy, Bande de Filles), la non moins talentueuse Justine Triet (La Bataille de Solférino, Victoria), Diao Yinan (Black Coal), Mati Diop, Jessica Hausner ou encore Ladj Ly. Du côté du Certain Regard, on saluera également la présence de Christophe Honoré, Bruno Dumont, Midi Z (Adieu Mandalay) ou encore Kantemir Balagov (Tesnota).

Enfin, malgré le long discours de Thierry Frémaux sur la volonté du Festival de Cannes de vouloir faire la part belle à la parité, on notera que seulement 4 réalisatrices sont en compétition sur 19 films plébiscités, soit exactement le même chiffre que l’an dernier. Pour les engagements, on repassera… Quoiqu’il en soit, comme le délégué général l’a annoncé, cette sélection s’annonce « romantique et politique », pleine d’attentes et de surprises en tout genre, on l’espère.

Il nous tarde de le vérifier, sur place, dans la mesure où nous couvrirons une partie du Festival cette année ! Restez branchouillés.

 

En Compétition


The Dead Don’t Die, de Jim Jarmusch

Douleur et Gloire, de Pedro Almodóvar

Le Traître, de Marco Bellocchio

The Wild Goose Lake, de Diao Yinan

Parasite, de Bong Joon-oh

Le jeune Ahmed, de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin

Atlantique, de Mati Diop

Matthias et Maxime, de Xavier Dolan

Little Joe, de Jessica Hausner

Sorry we missed you, de Ken Loach

Les Misérables, de Ladj Ly

Une Vie cachée, de Terrence Malick

Bacurau, de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

La Gomera, de Corneliu Porumboiu

Frankie, d’Ira Sachs

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma

It Must be Heaven, de Elia Suleiman

Sibyl, de Justine Triet

 

Un Certain Regard


Invisible Life, de Karim Aïnouz

Dylda, de Kantemir Balagov

Les Hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévellec

La Femme de mon frère, de Monia Chokri

The Climb, de Michael Covino

Jeanne, de Bruno Dumont

Viendra le Feu, d’Olivier Laxe

Chambre 212, de Christophe Honoré

Port Authority, de Danielle Lessovitz

Papicha, de Mounia Meddour

Adam, de Maryam Touzani

Zhuo Ren Mi Mi, de Midi Z

Liberté, d’Albert Serra

Bull, d’Annie Silverstein

 

Hors Compétition


Les plus belles années d’une vie, de Claude Lelouch

Rocketman, de Dexter Fletcher

Too Old to Die Young (épisodes 4 et 5), de Nicolas Winding Refn

Diego Maradona, de Asif Kapadia

La Belle Époque, de Nicolas Bedos

 

Séances de Minuit


The Gangster, The Cop, The Devil, de Lee Won-Tae

 

Séances Spéciales


Share, de Pippa Bianco

For Sama, de Waad Al Kateab et Edward Watts

Family Romance, LLC, de Werner Herzog

Tommaso, d’Abel Ferrara

Être vivant et le savoir, d’Alain Cavalier

 

Court-métrages


The Van, de Erenik Beqiri

Anna, de Dekel Berenson

Le Grand Saut, de Vanessa Dumont et Nicolas Davenel

La Distance entre nous et le ciel, de Vasilis Kekatos

All inclusive, de Teemu Nikki

Ingen Lyssnar, de Elin Overgaard

L’heure de l’ours, d’Agnès Patron

Parparim, de Yona Rozenkier

Monstruo Dios (Monstre Dieu), d’Agustina San Martin

White Echo, de Chloé Sevigny

La Siesta, de Federico Luis Tachella

 

Cinéfondation


Ambience, de Wisam Al Jafari

Mano a Mano, de Louise Courvoisier

Sto Dvacet Osm Tisic, de Ondrej Erban

Jeremiah, de Kenya Gillespie

Pura Vida, de Martin Gonda

Adam, de Shoki Lin

Netek, de Yarden Lipshitz Louz

Solar Plexus, de David Mcshane

Rosso : la vera storia falsa del pescatore clemente, d’Antonio Messana

Ahogy Eddig, de Katalin Moldovai

Favoriten, de Martin Monk

Duszyczka, de Barbara Rupik

Hieu, de Richard Van

Bamboe, de Flo Van Deuren

Slozhnopodchinennoe, de Olesya Yakovleva

Reonghee, de Jegwang Yeon

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.